07/04/2007

Week end

Foireux. Oh oui j'exagère. Vendredi soir tranquille, récupération de toutes les heures de sommeil que j'avais en retard. Ce qui ne fut pas du luxe. Réveillée 15h (dieu que c'était bon), d'excellente humeur, hâte de faire la soirée qui était prévue. A savoir j'avais chargé un ami de me faire découvrir un endroit peu importait lequel. Bref j'avais envie de bouger. Il s'avère que la personne en question décrète que non finalement on se voit pas. Bon c'est vrai c'est le droit de chacun de se rétracter m'enfin bref je ne m'étendrais pas sur la question. D'autant plus qu'il lui arrive de passer par ici. Tout ca pour dire que c'est le seul truc qui me saoule ici, c'est que jpeux pas dire bon allez hop je bouge, jvais voir untel, untel et untel ou aller à tel ou tel endroit. Puis en plus j'voulais le voir. Avant qu'il s'en aille. Oui il reviendra. Mais ce sera po pareil. Ca m'allait bien comme c'était. Puis je voulais voir du monde, sortir de mon appart. Connaitre un endroit sympa ici. Bon ce sera le week end prochain sur. Avis d'ailleurs si y'en a qui veulent venir. Demain jme ballade dans Paris.exit10

23:57 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/04/2007

Envies

Envie d'écrire. Pas que ça change quoi que ce soit, mais au moins ça ne vieillit pas à l'intérieur. Envie de bouger, de ne pas m'ancrer. Pas envie de recommencer les mêmes bêtises, même si elles se profilent à l'horizon. Envie de vivre à 100km/h, d'être prise par le mouvement, de pas réfléchir. Car c'est réfléchir qui me tue. Envie d'être serrée si fort à m'en faire exploser les côtes. Exploser de larmes aussi. Comme toujours. Envie de savoir dire les choses sans rougir. Envie d'écouter une chanson. Envie d'être ivre, au point de rire de tout. Envie de réussir aussi. Envie de savoir vivre simplement. Envie de faire l'amour jusqu'à n'en plus pouvoir. Envie de danser, tourner, virer jusqu'aux aurores. Envie de voir tomber la nuit par une chaude nuit d'été en charmante compagnie. Et de voir le jour se lever. Envie de plénitude. Envie d'être celle dont on sera jaloux/se. Envie de plonger dans l'eau froide mais tiède à la fois. Envie de voir la mer. (etc) Toujours aussi cohérente moi. Je reviendrais vous faire un post correct. Pour le moment mes idées sont en vrac. C'est p'tet pas plus mal. Passez une bonne semaine.fraise

21:59 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

30/03/2007

Pas entre deux*

Entre deux rives, entre deux chaises, entre deux eaux. Jamais au milieu, jamais bien située. Toujours partagée, souvent indécise, rarement certaine. Envie de tout déballer, mais aussi de tout garder car on ne saurait comprendre. Pas envie d'être mise à nu, désir d'être enveloppée. Avec du papier bulle, parce que même une fois ouvert, on peut eclater les bulles une a une en énervant les autres. Ou de bras protecteurs, c'est bien aussi, mais plus risqué. Pas envie de dire, mais d'être comprise. Pas envie d'expliquer, juste devinée. Envie de prêter, de partager. Mais pas prête à donner. Bien que. Un prêt peut permettre d'acquérir. Et puis est ce qu'on doit casser les choses pour en faire de nouvelles ? Moi j'veux du cashmere, parce que c'est doux sur ma peau. Et des papillons, au coin de l'oeil (autre chose que du vent) -copyright LGS-.Des phrases comme ca sans réelle cohérence mais qui me résument bien. Des bouts de pensées, qui expliqueraient (peut être) pourquoi, comment. HandleWithCare200

23:39 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/03/2007

De retour

Me revoici après quelques temps d'absence, justifiée ma foi ^^ . Dans un nouvel appart, une nouvelle ville, une nouvelle région, un nouveau job, de nouvelles habitudes. Curieusement j'me sens pas dépaysée. Juste bien. Un petit pincement au coeur parfois, mais sans plus. Des idées, des envies plein la tête. Une résolution aussi (qui tiendra le temps qu'elle tiendra) me concentrer sur ma future carrière, ne plus me prendre la tête. Ok, c'est pas gagné, (surtout pour la prise de tête jsuis une pro) mais bon je pense que m'éloigner m'aide à relativiser pas mal de choses. Je reste une nevrosée dans l'âme mais ça, c'est une autre histoire. Et puis c'est pas changer de lieux qui va changer ce que je pense de moi, de ce que je suis ou bien encore m'aider à exprimer ce que je ressens, faut pas rêver :D ! Mais je trouve que c'est déjà pas mal d'avoir retrouvé des ambitions, et de prendre du recul sur certaines choses. Etape par étape. J'crois que c'est comme ça que je réussirais à finir de me (re)construire. Moi qui aime tout faire en même temps, ici et maintenant bah non, va falloir que j'apprenne à être patiente, et cesser de vouloir tout, tout de suite. Là encore vaste programme, mais j'peux toujours essayer ca ne pourra être que bénéfique. J'ai au moins l'avantage de savoir (en partie) ce qui déconne chez moi, alors autant essayer d'y remédier ! Sinon merci à ceux qui ont pris de mes nouvelles, et à ceux qui sont venus me voir ^^

22:14 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

16/03/2007

Ca y est

Je pars. Loin de chez moi, de là ou j'ai toujours vécu, de là où je suis née. Ca fait un peu larmoyant dit comme ca mais ça ne l'est pas tant que ça. (dit-elle en essayant de s'en persuader). Oh non je ne me plaindrais pas, vivre à la capitale (ou tout du moins à côté) je l'ai toujours voulu. Rien que pour l'expérience. Envie de vivre ça, de voir où ca me mènera. P'tet nulle part (sans doute), mais j'aurais été au bout de mon idée (comme d'habitude). Là j'ai peur, j'fais bien moins la maline. Bien que. Si justement je fais la maline pour tromper la peur ^^ mouhaha tu ne m'auras pas. J'me dis une nouvelle vie, des nouveaux gens (ou de vieux amis), un métier, des projets... Ce que j'ai toujours attendu quoi. Oui mais. Mais y'a comme un je-ne-sais-quoi qui me chiffonne. Une sorte de..."non-dit" comme dirait N. Sarraute (pardon pour mon orthographe incertaine). Un non-dit chargé d'émotions, de regrets qui me pince le coeur. La fatigue sans doute. Sûrement même. Elle me joue des tours, elle aussi fait la maline, à me faire craquer mon écorce que j'ai mis tant de temps à bâtir. Oui c'est humain, mais c'est stupide, être triste alors que j'ai tout ce que je veux. Mouarf, j'suis compliquée en même temps. Je ne vais pas avoir le net pendant environ 2 semaines (peut être plus, ou moins), je ne serais donc pas présente sur la blogoshpere, ni ailleurs. Ca,ca va être dur pour de vrai :) Plein de bisous à vous tous et à très bientôt, avec une foultitude de choses à raconter. grues_pano_en_vol

20:27 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

11/03/2007

M'ennuie

A longueur de temps. Hâte de partir. Au moins ca bougera quelque temps. Je sais pas encore si le resultat en sera positif ou négatif mais bon, ca changera. Ce ne sera plus pareil, tous les matins, tous les soirs. Ou si. Tant pis. Et puis le retour chez les parents est folklorique. J'les adore sincèrement. Mais séparément, pas dans la même pièce. Et puis le frangin, qui fait le zouave et parle mal, et puis la frangine qui parle si peu, passe son temps (litteralement) au téléphone avec son petit ami. Et puis j'ai plus de chambre attitrée (pauvre de moi), plus de cocon. J'erre dans la maison, je squatte le pc aussi souvent que je peux. Et puis ce week end de merde. Enfin n'abusons pas. Vendredi soirée honnête, samedi matin ou j'ai revu mes anciens professeurs de lycée...énorme. Mais un samedi soir seule devant l'ordi (encore!) et dimanche à attendre que les heures passent. J'ai jamais aimé les dimanche de toute manière. Et puis ces disputes incessantes entre eux deux à propos de tout mais surtout de rien. Exaspérant. Certains experts en psychologie me dirons que nous sommes plus ou moins condamnés à reproduire le schéma de nos parents. J'suis pas dans la merde. Mais non, j'suis plus forte que tous les psychologues, plus forte que tout le monde, moi j'aurais une belle vie. Autant y croire. Ou espérer faire mieux, parce que de toute facon j'ai toujours raison et je fais mieux que tout le monde. Ha ha. Et juste vouloir construire quelque chose. Pas forcément de "bien" mais d'épanouissant. C'est jouable non ? On va dire que oui, enfin, moi je dis que oui. Et puis c'est tout. Moi, me voiler la face? Jamais :) princessh-ennui

22:04 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

06/03/2007

Annonce

Ma chatte Loupiotte est à priori "enceinte" de Miouteur, mon p'tit chat. (Oui, oui c'était pas malin un mâle et une femelle dans le même appart :D ) Donc...qui veut un bébé chaaaat ? Sachant que je ne les enverrais pas par La Poste, donc c'est essentiellement pour ceux qui sont de Paris ou alentours, et ceux de Nantes aussi ;). A part ça, pas grand chose de neuf les choses suivent leur cours, forcément, quoi que j'y fasse. D'ailleurs c'est pas plus mal, ainsi je ne vois rien passer, tout file à vitesse grand V. Ca m'effraie un peu d'ailleurs. Et ca m'agace aussi, l'impression de "bouiner" comme on dit, de "brasser de l'air" quoi. Ou alors j'ai trop l'habitude de m'ennuyer et ainsi de trouver le temps long. 'Achement subjectif la notion de temps. N'empêche c'est fou ce qu'on peut en dépendre. On ne peut ni le retenir, ni le faire avancer. On le subit, d'une manière ou d'une autre. Les jours passent, cela fait des semaines, puis des mois puis des années. Pendant ce temps, on doit se construire, se créer un vie. On voit des gens apparaître, disparaître aussi, c'est plus triste. On se raccroche au passé, on essaye d'imaginer le futur. Mais au final on y peut rien. Alors laissons couler, de toute manière il n'y a que ca à faire : se résigner, car c'est quelque chose que l'on ne peut combattre. On peut toujours figer quelques moments grâce à la mémoire, la photo, la vidéo...c'est déjà pas mal. Je me suis un peu égarée pour le coup...Bonne semaine à vous ! Chatons14

23:01 Écrit par Ici & maintenant dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |